• IFAC

Accueil  Publications  Cultivating the Sense of Emotional (...)

In : C. Gutland, X. Yang, W. Zhang (dir.), Scheler und das asiatische Denken im Weltalter des Ausgleichs, Scheleriana, vol. 6, Nordhausen, Bautz, 2019, p. 200-213.

Cultivating the Sense of Emotional Identity with the Living Universe

mercredi 20 novembre 2019, Patrick Lang


In the second edition (1923) of The Nature of Sympathy, Scheler claims “a long-term reciprocal adjustment [Ausgleich] between the Western ethos and that of Asia, and especially India ; so that eventually Asia should learn to cultivate the Western ideals of humanitas and the non-cosmic love of persons in God, while we of the West should cultivate in ourselves the sense of emotional identity with the living universe” (VII, 113-114). My contribution examines the implications of the latter (here bold) part of this claim in the following three respects :

  1. the sound understanding of emotional identification, and of its relations to emotional infection on one hand, to fellow-feeling on the other. These relations are somewhat problematic, as Scheler (a) insists on the essential difference between emotional infection and all genuine forms of sympathy, (b) defines emotional identification as an extreme form of emotional infection and (c) nevertheless asserts that all genuine sympathetic functions depend on former emotional identification.
  2. the interpretation of ancient Indian and South Chinese ethics in terms of “emotional identification with the living cosmos”. Scheler knew these ethics mainly through Hermann Beckh’s Buddhismus (1916), Friedrich Heiler’s Die buddhistische Versenkung (1918, 2nd ed. 1922), Theodor Lessing’s Europa und Asien (1918), Hermann Oldenberg’s Buddha, sein Leben, seine Lehre, seine Gemeinde (1881, 6th ed. 1914), Richard Pischel’s Leben und Lehre des Buddha (1906, 3rd ed. 1921), as well as Leopold Ziegler’s Gestaltwandel der Götter (1920, 3rd ed. 1922) and Der ewige Buddho [sic] (1922). It is asked (a) whether Scheler, in his time, was right in relating Indian and Daoist ethics, as presented by these German scholars, to his own concept of emotional identification and (b) whether such an understanding is still legitimate in the light of recent research.
  3. the necessity of the aforementioned adjustment on grounds of the various interactions between all sympathetic functions : “There can be no full development of the higher […] emotional functions in man, where the lower […] ones have not been fully cultivated” (VII, 112). Understanding this dependence requires (a) a careful insight into Scheler’s concept of “foundation” (Fundierung) and (b) a specific assessment of the targets of education and culture.

Les contributions à ce volume ont vu le jour à l’occasion du XIVe congrès international de la Max-Scheler-Gesellschaft, qui eut lieu du 24 au 29 novembre 2017 à l’université Sun-Yat-sen de Guangzhou (Canton), Chine, sous le titre Scheler und das asiatische Denken im Weltalter des Ausgleichs. Au moyen du concept d’Ausgleich (« compensation » ou « équilibrage ») chez Max Scheler, cet ouvrage collectif tente, d’une part, de poursuivre le dialogue interculturel entre l’Est et l’Ouest et, d’autre part, d’attirer l’attention sur le nouvel essor de la recherche phénoménologique en Chine. À partir de ce point de vue sont traités des domaines phénoménaux divers, tels que le rôle des émotions dans l’éthique chrétienne et l’éthique confucéenne, le problème des valeurs et son rapport à la théologie et à la métaphysique de différentes cultures, ainsi que l’humanité à l’ère de la mondialisation et de la technique.

P.-S.

Cliquer ici pour accéder à la table des matières de l’ouvrage.




À propos de l'auteur :

Directeur du département de philosophie.
Maître de conférences en philosophie et musique.
Spécialités : le concept de valeur dans l’éthique, l’économie, la sociologie ; phénoménologie allemande et française ; phénoménologie de la musique.


Courrier électronique : Patrick Lang


Du même auteur :
  • Traduits, préfacés et annotés par Patrick Lang

    Max Scheler : Trois essais sur l’esprit du capitalisme

    Nantes, Éditions Nouvelles Cécile Defaut

    Patrick Lang
    Les textes critiques de Max Scheler sur le capitalisme, rédigés au printemps 1914 (avant le début de la Première Guerre mondiale) et inédits en français, occupent une place de premier ordre parmi les études concernant la genèse et la spécificité historiques du capitalisme. Dans le débat inauguré vers 1900 entre sociologues, historiens et économistes à propos des sources religieuses de l’« esprit du capitalisme », Scheler élabore une position aussi originale que méconnue. Dans un dialogue fécond avec les (...)

  • Sous la direction de Gabriel Mahéo et Emmanuel Housset

    Max Scheler. Éthique et phénoménologie

    Rennes, Presses universitaires de Rennes, collection « Philosophica », 2015

    Patrick Lang
    La pensée de Max Scheler (1874-1928) a un destin paradoxal : reconnu de son vivant comme un philosophe essentiel, notamment par Heidegger qui voyait en lui « la force philosophique la plus vive » de son temps, figure majeure de la phénoménologie, du personnalisme et de l’anthropologie philosophique, son œuvre monumentale est aujourd’hui passée sous silence, alors même que son influence et sa portée n’ont jamais cessé d’être reconnues.
    La force et l’originalité de cette pensée résident tout d’abord dans (...)

  • Érotisme – Revue 303

    N°131

    Pascal Taranto , Patrick Lang
    Numéro coordonné par Pascal Taranto, avec notamment des contributions de Pascal Taranto, Patrick Lang et de Gabrielle Marion Ledru (étudiante en M2).
    Présentation du numéro :
    Notre civilisation et notre technologie ont exacerbé le désir de tout voir, de tout entendre, de tout posséder : les caméras, les grandes oreilles, les petites boutiques du désir consumériste sont partout. Cette hystérie de la transparence, loin de laisser au désir le jeu des voiles et dévoilements qui toujours le suscite et (...)

  • Edited by B. Fantini, D. Martín Moruno, J. Moscoso

    On Resentment : Past and Present

    Cambridge Scholars Publishing, 2013

    Patrick Lang
    Resentment has a history. Paintings such as Géricault’s Le Radeau de La Méduse, nineteenth-century women’s manifestos and WWI war photographs provide but a few examples to retrace the changing physiognomy of this emotion from the second half of the eighteenth century up to our contemporary society. The essays in this collection attempt to shed light on the historical evolution of this affective experience adopting the French Revolution as a « gravitational force », namely as a moment in which (...)

  • Sous la direction de Véronique Verdier

    Robert Misrahi : Pour une éthique de la joie

    Actes du colloque de Cerisy (juin 2012)

    Patrick Lang
    Ce livre rassemble les Actes du colloque qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle du 9 au 16 juin 2012.
    Ce colloque a permis de parcourir un itinéraire dans l’ensemble de l’oeuvre de Robert Misrahi. Des philosophes ont d’abord exposé les grands axes de sa pensée, des spécialistes d’autres disciplines ont ensuite montré que cette pensée avait essaimé dans de nombreux champs de pratiques : psychanalytique, bioéthique, coopérative, poétique, artistique, monde de l’entreprise, de (...)

  • Centenaire de la naissance de Sergiu Celibidache (1912-1996)

    Sergiu Celibidache : Gedichte und Erzählungen

    Texte aus dem Nachlass

    Patrick Lang
    Celibidachiana I : Werke und Schriften, Band 2
    Eine Edition der Sergiu Celibidache Stiftung
    herausgegeben von Patrick Lang und Mark Mast
    C’est par ce recueil d’ébauches « littéraires » que commence, en cette année du centenaire de la naissance de Sergiu Celibidache, l’édition soigneuse de son legs manuscrit. L’activité créatrice du chef d’orchestre dans le domaine littéraire (en sa langue maternelle et en deux langues étrangères au moins) est repérable jusque dans les années 1950, voire en deçà. Poèmes (...)

  • Centenaire de la naissance de Sergiu Celibidache (1912-1996)

    Klaus Lang : Celibidache et Furtwängler

    Le Philharmonique de Berlin dans la tourmente de l’après-guerre

    Patrick Lang
    traduit de l’allemand par Hélène Boisson
    Révision de Patrick Lang
    Berlin, 1945 : la guerre est finie, mais dans les ruines de la ville, la vie musicale continue. Frappé d’interdiction par les puissances alliées, Furtwängler cesse de diriger, et Leo Borchard reprend les rênes de l’Orchestre Philharmonique, avant d’être tué d’une balle perdue. Un étudiant roumain âgé de trente-trois ans le remplace au pied levé : Sergiu Celibidache. Dès sa première saison à Berlin, il ne dirige pas moins de cent huit (...)

  • sous la direction d’Antoine Grandjean et Laurent Perreau

    Husserl. La science des phénomènes

    CNRS Éditions, 2012

    Antoine Grandjean , Patrick Lang
    Edmund Husserl (1859-1938) a fondé une discipline nouvelle, la phénoménologie. Celle-ci développe une analyse descriptive des actes de la conscience intentionnelle (perception, imagination, souvenir, conscience d’autrui, etc.).
    Avec le premier livre des Idées directrices pour une phénoménologie pure et une philosophie phénoménologique (1913), Husserl définit la phénoménologie transcendantale comme « science des “phénomènes” ». Il expose la méthodologie de la pratique phénoménologique et conçoit un (...)

1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons