• IFAC

Ockham

Encyclopédie philosophique en ligne

dimanche 24 janvier 2016, Cyrille Michon


Guillaume d’Ockham est associé au nominalisme, entendu comme la thèse selon laquelle tout ce qui existe est une chose individuelle, et au « rasoir » qui serait le principe d’économie ontologique permettant d’éliminer les entités inutiles. Après une brève biographie (section 0), l’article précise et corrige la conception du nominalisme et le rôle du principe d’économie, et les situe dans le très vaste ensemble de la pensée philosophique et théologique du franciscain. La logique (section 1), la théorie de la connaissance (2) et la métaphysique (3) ont partie liée et leur présentation constitue la plus grande part de cet article. Elles sont complétées par quelques vues sur la très abondante contribution d’Ockham aux questions de philosophie naturelle (4). La théologie (5), l’éthique et la conception des vertus (6) complètent le panorama de la pensée d’Ockham pendant sa période de théologien « universitaire ». Un exposé de ses contributions à la pensée politique et ecclésiologique est nécessaire mais inévitablement réduit (7). Quelques éléments critiques (8) terminent cette présentation du Venerabilis Inceptor.

Table des matières

1. Logique et philosophie du langage

a. Logique et sémantique
b. Les propriétés des termes – signification et supposition
c. Les propositions – théorie des conditions de vérité

2. Théorie de la connaissance et philosophie de l’esprit

a. Intuitions, abstractions, jugements et science
b. Le concept comme acte et comme signe
c. Le langage mental

3. Métaphysique : le nominalisme

a. Trois sources et deux principes
b. Le nominalisme (1) la critique des universaux
c. Le nominalisme (2) la réduction des catégories

4. Philosophie naturelle (physique) et théologie

a. Physique
b. Causalité et hylémorphisme

5. Théologie philosophique

6. Ethique

7. Ecclésiologie et politique

a. Pauvreté et propriété
b. Le pouvoir dans l’Eglise
c. Le pouvoir dans l’Etat

8. Critiques

a. Sémantique
b. Connaissance
c. Métaphysique
d. Science
e. Théologie

Bibliographie

P.-S.

Michon, C. (2016), « Ockham », version académique, dans M. Kristanek (dir.), l’Encyclopédie philosophique, URL : http://encyclo-philo.fr/ockham-a/




À propos de l'auteur :

Professeur. Métaphysique, philosophie de la religion, philosophie médiévale.
Directeur de la revue Igitur - Arguments philosophiques


Courrier électronique : Cyrille Michon


Du même auteur :
  • Les dinosaures ont-ils existé ?

    Réalisme épistémologique et réalisme ontologique des universaux

    Cyrille Michon
    La question de l’existence des dinosaures, si c’en est une, est d’abord comprise comme une question empirique. Elle de savoir si les données recueillies, notamment les fossiles, permettent de reconstituer une population animale ayant existé dans une période éloignée, avant de disparaître totalement de la surface de la Terre, et ayant eu des propriétés qui justifient son rassemblement sous une même dénomination. A la différence d’une autre question empirique, comme celle de l’existence de l’Atlantide ou (...)

  • Une Théodicée analytique est-elle possible ?

    in Théologie et Analyse, sous la direction de B. Gnassounou, R. Pouivet et S. Bourgeois-Gironde, Vrin, 2002

    Cyrille Michon
    Toute théodicée est analytique en ce qu’elle présuppose une certaine possibilité de former des concepts sur Dieu et le mal, et de formuler des arguments à partir de cette base conceptuelle. Et c’est là tout ce que réclame un discours pour être appelé analytique. Mais la question demeure de savoir quel est le statut logique de tels arguments, et quel type de conclusion ils permettent d’atteindre. Cela dit, tout discours sur Dieu et le mal, quand bien même il serait analytique, n’est pas pour autant une (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons