• IFAC

6 avril 2017 & 17 mai 2017

Thoreau

Librairie L’Odyssée (Vallet) & Librairie Durance (Nantes)

mercredi 17 mai 2017, Angélique Thébert


« J’aime en partie la nature parce qu’elle n’est pas l’homme, mais un refuge loin de lui ». Telle est l’une des « notes de terrain » qu’Henry David Thoreau consigne dans son Journal. En s’excentrant de Concord, dans sa cabane près du lac Walden, il semble adopter la stratégie du repli.
On montrera au contraire que c’est en s’enfonçant dans la sauvagerie touffue des bois que Thoreau définit les conditions d’une véritable socialité, riche et sincère.

Question en débat : « Pour vivre heureux, faut-il vivre caché ? »
En partenariat avec l’association Philosophia et les éditions M-Editer.
Le jeudi 6 avril à 19h15 à la librairie L’Odyssée de Vallet, et le mercredi 17 mai à 18h30 à la librairie Durance de Nantes.




À propos :

Maître de conférence.
Philosophie britannique moderne, philosophie de la connaissance


Courrier électronique : Angélique Thébert


Actualité de Angélique Thébert
  • Mardi 19 et mercredi 20 juin 2018

    L’épistémologie du sens commun

    salle C248, bâtiment Censive, UFR Lettres & Langages

    Angélique Thébert
    Dans la réflexion analytique en philosophie de la connaissance, la voie du sens commun est l’une des options mobilisées pour répondre aux arguments du sceptique. Longtemps raillée pour sa naïveté et disculpée pour cause de dogmatisme, elle apparaît aujourd’hui comme une théorie pertinente, qui renouvelle notre compréhension de la connaissance humaine. Mais de quelle théorie parlons-nous ? S’il ne fait plus de doute que l’épistémologie du sens commun constitue bien une philosophie, sommes-nous autorisés (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons