• IFAC

Accueil  Publications  La musique de film en France

Sous la direction de Jérôme Rossi

La musique de film en France

Editions Symétrie

mardi 21 juin 2016, Jérôme Rossi


Depuis la première partition pour ensemble instrumental écrite spécifiquement pour un film, L’Assassinat du duc de Guise de Camille Saint-Saëns en 1908, le cinéma a demandé aux plus grands compositeurs de participer à cette union moderne de l’image et du son, héritière de l’« art total » wagnérien. Mais ces musiques « savantes » ne sauraient résumer à elles seules la prodigieuse diversité de la musique au cinéma qui a intégré, au fur et à mesure de son histoire, les chansons à la mode, les improvisations de jazz, les « musiques du monde » ou les musiques électroniques ; aucun style musical n’a été écarté – y compris les techniques les plus radicales de la musique contemporaine – pourvu que son rapport à l’image ait été pertinent et fécond.
Cette ouverture caractérise tout particulièrement la conception de la musique de film en France qui, pendant près d’un siècle, a permis aux réalisateurs et aux compositeurs d’affirmer leur personnalité artistique en interrogeant et en renouvelant sans cesse les interactions entre l’image, la narration et la musique.
Par-delà le foisonnement des styles et la diversité des postures créatrices, ce livre tente de dégager les courants, les spécificités et les évolutions qui ont parcouru la pratique de la « musique française » de film.

https://symetrie.com/fr/titres/musique-de-film-en-france




À propos de l'auteur :

Maître de Conférences. Musique et musicologie.


Courrier électronique : Jérôme Rossi


Du même auteur :
  • Sous la direction de Cécile Carayol et Jérôme Rossi

    Musiques de séries télévisées

    Presses Universitaires de Rennes

    Jérôme Rossi
    En se fondant sur un corpus varié de séries américaines et françaises – de Twilight Zone (1959) aux Revenants (2012) – cet ouvrage étudie les musiques sous les angles successifs de la spécificité de la musique de série – singularités esthétiques et mémoire spectatorielle –, des rapports des partitions de séries avec celles proposées par le cinéma, et de la possibilité de compositions hybrides mélangeant les genres.
    Cécile Garayol est maître de conférences en musicologie à l’université de Rouen, son (...)

1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons