• IFAC

Accueil Événements du CAPHI  Le fantastique dans les (...)

23 et 24 mars 2015

Le fantastique dans les musiques des XXe et XXIe siècles

Université de Rouen

mardi 24 mars 2015, Jérôme Rossi


À la frontière de l’étrange et du merveilleux, ou de l’horreur et de l’onirique, le fantastique qui introduit par essence le contexte du surnaturel, est emblématique d’innovations créatrices, de recherches et d’expérimentations sonores, instrumentales ou vocales, et de récurrences mélodico-harmoniques formant des cohérences esthétiques fortes que ce colloque propose d’analyser dans trois domaines essentiels de la musicologie des XXe et XXIe siècles : musique de film (originale), musique contemporaine et musiques actuelles.

De fait, le bouquet des artistes sera éclectique et diversifié de par la pluralité des contextes expressifs :

  • Pour la musique de film (cinéma et / ou séries) : de James Bernard à Nathan Barr, en passant par Bernard Herrmann, Georges Auric, Danny Elfman, Jerry Goldsmith, John Williams, Angelo Badalamenti...
  • Pour la musique contemporaine : d’Olivier Messiaen à Michael Levinas, en passant par Krzysztof Penderecki, Karlheinz Stockhausen, Iannis Xenakis, Marius Constant, Pierre Henry...
  • Pour les musiques actuelles : musique chamanique amérindienne, musique soufie, Black Sabbath, Funkadelic, Antônio Carlos Jobim et Luiz Bonfá (Orfeo Negro), Claude Nougaro, Mark Snow (X- files), Andrew Lloyd Webber...

http://recherche.univ-rouen.fr/coll...




À propos :

Maître de Conférences. Musique et musicologie.


Courrier électronique : Jérôme Rossi


Actualité de Jérôme Rossi
  • Mercredi 6 mars 2019 à 17h30

    Panayiotis Kokoras : Concert-rencontre avec le compositeur

    TU-Nantes (Théâtre Universitaire)

    Jérôme Rossi , Patrick Lang
    Solistes de l’Ensemble Utopik Laurent Berthomier, clarinette basse Michel Grizard, guitare
    Programme Slide pour guitare solo et électronique Mutation pour clarinette basse et électronique
    Dans Slide (2002), pour guitare classique, Kokoras magnifie grâce à l’électronique plusieurs sonorités extraordinaires en général non perceptibles par l’auditeur et même l’interprète. Ces « moments particuliers » sont ensuite organisés en phrases, sections, etc., dans une savante dramaturgie. Chaque seconde de l’oeuvre (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons