• IFAC

Accueil  Publications  Articles parus dans (...)  Augustin : l’Epistula

Augustin : l’Epistula XI, le Livre des XXIV philosophes et idipsum

jeudi 26 septembre 2013, Dominique Doucet


D. Doucet, « Augustin : l’Epistula XI, le Livre des XXIV philosophes et idipsum. » Revue Thomiste, juillet-septembre 2013, T. CXIII, n°III, p. 379-397.

Résumé. — Pour montrer la fécondité de la thèse de son dernier ouvrage Le livre des Vingt-quatre philosophes, Résurgence d’un texte du IVe siècle (Paris,
2009)
, Françoise Hudry, appelait de ses voeux une recherche vers une probable
influence sur Augustin de ce texte rendu à Marius Victorinus. Ce travail
s’efforce d’y répondre en comparant la sentence XXII avec quelques passages de
la Lettre XI qu’Augustin écrivit à Nebridius. Cette confrontation est
enrichissante sur trois points. Premièrement, un renforcement de la thèse
proposée par F. Hudry et une meilleure approche de la Lettre XI.
Deuxièmement, cette dernière reliée aux écrits de cette époque permet de saisir
d’une part à quel point, le Fils, le Verbe en son incarnation manifeste l’activité
divine et la réalisation de l’activité philosophique en sa tripartition ; et d’autre
part, pourquoi Augustin identifie la dialectique à la vérité. Enfin et
troisièmement, elle permet de mieux saisir le lien qu’il y a entre l’expression
idipsum et la Vérité évitant de réduire idipsum à une dimension ontologique ou
encore déictique.

Abstract. — To manifest the fecundity of the thesis found in her most recent
book (Le livre des Vingt-quatre philosophes, Résurgence d’un texte du IVe siècle,
Paris, 2009
), Françoise Hudry called for research towards the probable
influence on Augustine of this text which has now been restored to Marius
Victorinus. This study strives to reply by comparing the sentence XXII with a
few passages from the Letter XI that Augustine wrote to Nebridius. This
confrontation is enriching from several points of view. First, by the
reinforcement of F. Hudry’s proposed thesis and a better approach to the
Letter XI. Second, seeing the link between this writing and other compositions
of the same period allows one to understand that, on the one hand, the Son, the
Word, in His incarnation manifests divine activity and the realization of
philosophical activity in its triple division ; on the other hand, why it is that
Augustine identifies dialectics with truth. Third and last, it helps to understand
the link between the expression idipsum and the Truth by avoiding the
reduction of idipsum to an ontological or even a deictic dimension.




À propos de l'auteur :

Maître de Conférences HC.
Antiquité tardive, Moyen Age, néoplatonisme, Augustin, Ecole de Chartres et aussi les rapports entre la philosophie et la Science fiction


Courrier électronique : Dominique Doucet


Du même auteur :
  • Augustin

    Dominique Doucet
    "Puis donc que nous sommes hommes, créés à l’image de notre Créateur, lui qui possède la véritable éternité, l’éternelle vérité, l’éternelle et vraie charité, et qu’il est lui-même, sans confusion ni séparation, l’éternelle et la véritable et la bienheureuse Trinité, considérons donc ces êtres au-dessous de nous : ils n’auraient existé d’aucune manière, ne se seraient maintenus dans aucune forme, n’auraient désiré ni gardé aucun ordre, s’ils n’avaient été faits par Celui qui est, qui est sage et qui est bon au (...)

  • Aime et fais ce que tu veux (Saint Augustin)

    Dominique Doucet
    Si souvent l’on se plaint de l’extrême pauvreté du verbe « aimer » en français, en déplorant sa simplicité et en jetant un regard envieux sur les autres langues qui peuvent spécifier chaque qualité de l’amour en un mot, c’est sans doute pour ne pas avoir assez médité sur la richesse que cache cet habit de mendiant. Car l’extrême extension de notre verbe « aimer » manifeste ainsi sa racine essentielle : montrer la perfection de chaque niveau de l’être. Le problème n’est pas dans le verbe lui-même, il n’est (...)

1 | 2


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons