• IFAC

Accueil  Publications  Articles parus dans (...)  Faisabilité et questio

Faisabilité et questionnement éthique du prélèvement d’organes et de tissus sur des donneurs de catégorie III de Maastricht

G. Durand, M. Jonas, J. Lorber, G. Dabouis, D. Villers

vendredi 19 décembre 2014, Guillaume Durand


G. Durand, M. Jonas, J. Lorber, G. Dabouis, D. Villers (2014), « Faisabilité et questionnement éthique du prélèvement d’organes et de tissus sur des donneurs de catégorie III de Maastricht »,Journal international de bioéthique et d’éthique des sciences, vol. 25, n° 4, « Ethique clinique ».

Abstract :
La procédure dite de Maastricht III (M III) prévoit de réaliser des prélèvements d’organes chez des patients dont l’arrêt cardiaque est consécutif à une décision d’arrêt des traitements (AT) de réanimation. Cette procédure semble devoir être bientôt appliquée en France.
La présente étude vise à évaluer la faisabilité pratique de cette procédure particulière selon deux aspects : faisabilité médicale et faisabilité sociétale. Dans le service de réanimation médicale du CHU de Nantes, une cohorte prospective de patients neuro-lésés, pour lesquels une décision d’arrêt des traitements (AT) a été prise conformément à la Loi Leonetti, a été prospectivement constituée. L’évolution des paramètres circulatoires après la mise en œuvre de l’AT ainsi que le délai écoulé entre l’AT et la survenue de l’arrêt cardiaque ont été relevés afin de connaitre le temps d’ischémie chaude, qui, s’il se prolonge au delà de 120 mn interdit la greffe. L’étude a également porté sur l’incidence du consentement au prélèvement d’organes qu’auraient formulé les familles et/ou les proches s’ils avaient été sollicités pour une procédure MIII lors de l’annonce de la décision collégiale d’arrêt des traitements de réanimation. La position et les arguments rapportés par la famille ont été analysés au cours d’un entretien avec deux membres de la Consultation d’Ethique Clinique, indépendants du service de réanimation.
Cette étude devrait contribuer à préciser le pourcentage attendu de patients en AT dont la durée d’ischémie chaude est compatible avec la greffe d’organes ainsi que les arguments développés par les familles et ou les proches vis-à-vis de ces prélèvements d’organes réalisés à l’issue d’une décision d’arrêt des traitements de réanimation

A prospective study evaluating the feasibility and ethical perspective of Maastricht III organ procurement in french ICU patientsThe Maastricht III procedure consists in performing organ donation in patients in whom cardiac arrest is consecutive to a decision to withdraw life support.
The proposed study is designed to evaluate the possibility of adapting the MIII procedure in France by conducting a prospective feasibility study in an Intensive Care Unit (ICU). Within the population of patients for whom a clinical team meeting decides to withdraw life support, we wanted to determine the time to onset of cardiac arrest following extubation. The duration of this period and the cardiovascular state observed during this period determine the viability of the organs harvested. We also wanted to determine the incidence and the reasons of refusal or consent to organ donation that would be formulated by the family and/or loved ones if they had been asked to consent to an MIII procedure at the time of announcement of the clinical team’s decision to withdraw life support. This ethical part of the study will be conducted by two members of the local Clinical Ethic Unit, independent of the ICU.
This study should be able to determine the time to onset of cardiac arrest after withdrawing life support, the time-course of the main clinical and haemodynamic parameters and the attitude of families and loved ones in relation to this procedure, if it were applied in France. The expected results should help to define the quantitative impact and feasibility of this procedure on organ donation.




À propos de l'auteur :

Guillaume Durand

Voir en ligne : EthicA

Maître de Conférences.
Bioéthique, éthique médicale et clinique, philosophie de la médecine. Éthique de l’éducation


Courrier électronique : Guillaume Durand


Du même auteur :
  • Ouvrage collectif

    L’éthique clinique et les normes

    Sous la direction de Jean-Marie Lardic et Guillaume Durand

    Guillaume Durand , Jean-Marie Lardic
    Dans la médecine occidentale, le patient fut longtemps conçu comme un enfant à sauver, incapable ne serait-ce que de recevoir, de manière raisonnable, le savoir du médecin. Après la Seconde Guerre mondiale, la découverte des expérimentations scientifiques intolérables menées sur l’homme, mais aussi le vent libéral et individualiste des années 60, le progrès des biotechnologies, la démocratisation des savoirs ont favorisé l’émergence d’un nouveau paradigme et d’une nouvelle discipline : la (...)

  • Whitehead et Einstein

    in À propos de la science (Tome 1) - Autour de la matière

    Guillaume Durand
    À propos de la science (Tome 1) - Autour de la matière, Sous la direction de Nabil El-Haggar et Rudolf Bkouche.
    Présentation de l’éditeur :
    La science est à la fois un processus de connaissance et de compréhension du monde, et un phénomène social. Ce dernier aspect a pris de plus en plus d’importance avec le développement technique qui tend à redéfinir l’ensemble de la société, autant le rapport des hommes au monde que le rapport des hommes entre eux. Ce sont ces aspects que les deux ouvrages À (...)

  • « Puis-je lancer un nain qui le veut bien ? »

    Guillaume Durand
    Puis-je lancer un nain qui le veut bien ? Non, a répondu le Conseil d’Etat en 1995 : le lancer de nain, c’est-à-dire l’attraction ou la compétition qui consiste à projeter le plus loin possible une personne de petite taille, est jugé comme portant atteinte à la dignité de la personne humaine et troublant l’ordre public. Mais les principes d’une telle condamnation sont-ils bien assurés ? Le consentement des protagonistes n’annule-t-il pas toute faute ?
    Voir en ligne sur le site des éditions (...)

  • A. N. Whitehead

    L’immortalité

    Préface de Guillaume Durand

    Guillaume Durand
    L’immortalité fait-elle partie de notre monde ? L’homme en particulier, n’est-il qu’un être matériel et périssable, ou a-t-il quelque chose en lui qui échapperait à cette condition ? Qu’est-ce que l’immortalité ? L’Immortalité (1941) figure comme la tentative ultime du philosophe anglais Alfred North Whitehead (1861-1947) pour penser ensemble ce que traditionnellement nous séparons : le devenir et la permanence, la mortalité et l’immortalité, le monde et Dieu. L’homme à la recherche de l’immortalité (...)

  • Des événements aux objets

    La méthode de l’abstraction extensive chez Alfred North Whitehead

    Guillaume Durand
    De 1905 à 1922, l’œuvre d’Alfred North Whitehead a pour but principal de montrer comment les objets fondamentaux de la géométrie, de la physique et de la perception sont abstraits à partir d’un seul et unique type d’entités définies comme les éléments ultimes de l’expérience sensible : les événements. Whitehead développe dès lors la méthode de l’abstraction extensive : un modèle logico-mathématique qui permet d’exprimer ces différents types d’objets dans les termes mêmes des événements et de leurs relations. (...)

  • La science et le monde moderne d’A.N. Whitehead

    Guillaume Durand
    Les deuxièmes journées « Chromatiques » furent dévolues exclusivement à l’exégèse et à la contextualisation de l’ouvrage Science and the Modern World (1925). Construites autour de treize communications scientifiques, soit une par chapitre, elles se fixèrent pour objectif, d’une part, d’identifier l’apport spécifique de chaque chapitre à la lettre whiteheadienne – c’est-à-dire de mettre en perspective ses catégories principales à l’aide d’une analyse intrinséciste – et, d’autre part, de rendre manifeste sa (...)

1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons