• IFAC

Accueil  Publications  Articles parus dans (...)  Three roles that (...)

Three roles that evolutionary theory has played in cladistics

Systematics and Biodiversity, 2014, vol. 12, n° 2, p. 127-131.

samedi 26 avril 2014, Sophie Pécaud


Since its beginning, cladistics has had a complex relationship with evolutionary theory. This complexity is exemplified by the highly opposed stances toward evolutionary theory found in process cladistics and pattern cladistics. While the debate between process and pattern cladistics is lively and ongoing, it is almost never based on an accurate description of which kind of evolutionary hypotheses are effectively used in cladistics, at which stage of the investigation, and for what purpose. My aim was to provide a typology of the roles that evolutionary theory can play in cladistics, based on an analysis of which roles systematists have had evolutionary theory actually play in cladistics’ history. I have described and discussed three possible roles evolutionary theory can play in cladistics : the roles of founding theory, auxiliary theory and background theory.

- Article disponible chez Taylor & Francis Online.




À propos de l'auteur :

Chercheuse associée, chargée d’enseignement. Philosophie de la biologie, philosophie générale des sciences.


Courrier électronique : Sophie Pécaud


Du même auteur :
  • Cladistique et évolution

    Classiques Garnier, coll. « Histoire et philosophie des sciences », 2018, 448 p.

    Sophie Pécaud
    Que doit-on connaître de l’évolution pour construire des classifications qui reflètent l’histoire des êtres vivants ? À cette question, certains répondent de manière inattendue qu’on n’a, en fait, pas besoin d’en connaître grand chose. Gareth Nelson affirme même qu’« une bonne théorie de l’évolution naîtra d’une bonne systématique, et non l’inverse ». S’appuyant sur une lecture critique de la littérature cladistique des années 1950 à 1980, depuis les travaux pionniers de Willi Hennig jusqu’à ceux qui marquent (...)

  • Sous la direction d’O. Néron de Surgy et de S. Tirard

    La science des sixties

    Belin, 2014, 144 p.

    Sophie Pécaud
    Comment est né le concept d’Internet ? Comment la pilule contraceptive s’est-elle imposée en France malgré un large opprobre ? Comment le programme Apollo a-t-il influencé le monde du travail et notre vie quotidienne ? Comment l’enquête d’une journaliste a-t-elle propulsé l’écologie sur le devant de la scène politique ? Etc. Ce livre réunit des histoires d’avancées scientifiques ou techniques remarquables, toutes produites dans les années 60, une décennie mythique encore vive dans la mémoire (...)

  • Comment classer les maladies mentales ?

    M-Éditer, coll. « Livre’L », 2014, 26 p.

    Sophie Pécaud
    Depuis les années 1980, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) s’est imposé comme la classification de référence des pathologies mentales. Alors que l’Association américaine de psychiatrie (AAP) en prépare la cinquième édition, on se propose de discuter quelques-uns des problèmes épistémologiques et éthiques qu’une telle entreprise soulève. Livre disponible chez (...)

  • L’homme est-il un animal comme les autres ?

    M-Éditer, coll. « Livre’L », 2011, 26 p.

    Sophie Pécaud
    Homo erectus, Homo habilis, Homo neanderthalensis… Autant d’ancêtres, de cousins, de frères qui peuplent les branches voisines de la nôtre dans l’arbre phylogénétique du vivant. Autant d’espèces vis-à-vis desquelles, par un jeu sans cesse renouvelé de rapprochements et de mises à distance, nous tentons de définir notre humanité. Livre disponible chez M-Éditer.


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons