• IFAC

Accueil  Publications  Dictionnaire des monothéismes

Sous la direction de Cyrille Michon et Denis Moreau, aux éditions du Seuil

Dictionnaire des monothéismes

Judaïsme, christianisme, islam

mercredi 18 septembre 2013, Cyrille Michon , Denis Moreau


Judaïsme, christianisme, islam : près de 3, 5 milliards de personnes (soit la moitié de l’humanité) se réclament aujourd’hui d’un de ces trois « grands monothéismes ». Quarante, vingt et treize siècles, ont façonné dans chacune de ces trois traditions des corps de doctrine bien identifiés : à partir des Écritures sur lequelles elles se fondent, le travail d’innombrables penseurs de tous ordres et horizons a élaboré la « théologie » de ces religions, c’est-à-dire une réflexion d’une indéniable richesse sur le monde, l’homme et Dieu.
Le présent dictionnaire en expose le contenu, dans des articles centrés sur les notions constitutives de ces enseignements ou doctrines dont il vise à donner une compréhension synthétique. D’Abraham à Unicité divine, en passant par Amour, Calendrier, Djihad, Foi, Providence ou Résurrection, cet ouvrage rédigé par des spécialistes reconnus veut contribuer à réduire l’ignorance et permettre la découverte des similitudes et des différences des patrimoines religieux dont nous sommes —adeptes, adversaires ou indifférents— les héritiers et les contemporains.

Une chronologie et des index détaillés complètent cet ouvrage qui s’adresse à tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, s’intéressent au « fait religieux ».

Ouvrage dirigé par Cyrille Michon et Denis Moreau, avec la collaboration de Jean-Rémi Alisse, Philippe Buettgen, Viviane Comero, Élian Cuvillier, Job Getcha, Philippe Haddad, Vassa Kontouma, Alfred-Louis de Prémare.

Cliquer sur le document ci-dessous pour lire l’introduction du livre.

P.-S.

704 pages ; Editeur : Seuil ; ISBN-10 : 2020871475 ; ISBN-13 : 978-2020871471

titre documents joints




À propos de l'auteur :

Professeur. Métaphysique, philosophie de la religion, philosophie médiévale.
Directeur de la revue Igitur - Arguments philosophiques


Courrier électronique : Cyrille Michon


Du même auteur :
  • Thomas d’Aquin Somme contre les Gentils II La création

    Introduction, traduction et notes

    Cyrille Michon
    « Nous avons déjà parlé, dans le livre précédent, de la première opération de Dieu, en traitant de la connaissance et de la volonté divines. Pour compléter notre étude de la vérité divine, il nous reste donc à disserter de la seconde opération, par laquelle les choses sont produites et gouvernées par Dieu. » Création, puissance divine, éternité du monde, et, surtout, théorie de l’intellect sont la matière du livre II, dans un fréquent débat avec Maïmonide, Avicenne et (...)

  • Thomas d’Aquin Somme contre les Gentils I Dieu

    Introduction, traduction et notes par Cyrille Michon

    Cyrille Michon
    « Notre intention étant de rechercher par la voie de la raison ce que la raison humaine peut découvrir de Dieu, vient en premier l’étude de ce qui convient à Dieu en lui-même. » Démonstration de l’existence de Dieu, principes de théologie négative, doctrine de l’analogie et des noms divins, analyse de la pensée et de la volonté de Dieu : le livre I propose une théologie dans les limites de la simple (...)

  • Les dinosaures ont-ils existé ?

    Réalisme épistémologique et réalisme ontologique des universaux

    Cyrille Michon
    La question de l’existence des dinosaures, si c’en est une, est d’abord comprise comme une question empirique. Elle de savoir si les données recueillies, notamment les fossiles, permettent de reconstituer une population animale ayant existé dans une période éloignée, avant de disparaître totalement de la surface de la Terre, et ayant eu des propriétés qui justifient son rassemblement sous une même dénomination. A la différence d’une autre question empirique, comme celle de l’existence de l’Atlantide ou (...)

  • Une Théodicée analytique est-elle possible ?

    in Théologie et Analyse, sous la direction de B. Gnassounou, R. Pouivet et S. Bourgeois-Gironde, Vrin, 2002

    Cyrille Michon
    Toute théodicée est analytique en ce qu’elle présuppose une certaine possibilité de former des concepts sur Dieu et le mal, et de formuler des arguments à partir de cette base conceptuelle. Et c’est là tout ce que réclame un discours pour être appelé analytique. Mais la question demeure de savoir quel est le statut logique de tels arguments, et quel type de conclusion ils permettent d’atteindre. Cela dit, tout discours sur Dieu et le mal, quand bien même il serait analytique, n’est pas pour autant une (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5


À propos de l'auteur :

Professeur.
Histoire de la philosophie classique (notamment Descartes et cartésianisme), philosophie de la religion.


Courrier électronique : Denis Moreau


Du même auteur :
  • Je pense donc je suis

    Denis Moreau
    Un petit ouvrage de « philosophie populaire » sur une des plus célèbres propositions philosophiques
    Je pense donc je suis. Peu d’énoncés philosophiques ont connu une destinée et acquis une célébrité semblables à celles du cogito de Descartes : depuis la parution du Discours de la méthode, il n’est guère de penseur important qui ne se soit senti obligé de donner son avis sur cette affirmation ; et de façon plus frappante encore, le cogito est une des rares – sinon la seule – propositions de philosophie à (...)

  • Malebranche

    Une philosophie de l’expérience

    Denis Moreau
    Une présentation de l’ensemble de la pensée de Malebranche.
    " Quand j’ai donc comparé les sciences entre elles selon mes lumières, les divers avantages ou leur évidence ou de leur utilité, je me suis trouvé dans un embarras étrange. Tantôt la crainte de tomber dans l’erreur donnait la préférence aux sciences exactes, telles que sont l’arithmétique et la géométrie, dont les démonstrations contente admirablement notre saine curiosité. Et tantôt le désir de connaître, non les rapports des idées entre elles, (...)

  • Antoine Arnauld. Textes philosophiques

    Denis Moreau
    L’œuvre considérable d’Antoine Arnauld, dit le Grand Arnauld (1612-1694), a été étudiée de façon très inégale. Son versant théologique (discussions sur la « fréquente communion », défenses intransigeantes d’un augustinisme radical au sujet de la grâce, polémiques avec les Réformés sur l’eucharistie) est depuis longtemps bien connu. Une tradition féconde s’accorde également à reconnaître en Arnauld une ligure majeure de la logique et de la philosophie du langage. On connaît moins, en revanche, Arnauld comme (...)

  • Deux cartésiens

    Denis Moreau
    De 1683 à 1694, Antoine Arnauld et Nicolas Malebranche, anciens « amis » et prêtres que leur intérêt pour Descartes, leur révérence pour Augustin et leur commune inquiétude face au « libertinage » semblaient pourtant destiner à s’entendre, polémiquèrent violemment. En insistant sur l’aspect philosophique de ces débats, cet ouvrage propose la première interprétation d’ensemble de cette célèbre confrontation. Y-a-t-il de sérieuses raisons philosophiques au désaccord entre Arnauld et Malebranche ? Leur (...)

  • Thomas d’Aquin, Somme contre les Gentils, livre IV

    Denis Moreau
    Traduction, introduction et annotation du livre IV de « l’autre » grande Somme thomiste
    La raison et la foi, Aristote et la Bible : la Somme contre les Gentils offre une synthèse unique par l’ampleur de son dessein. Thomas a trente-trois ans quand, pour « accomplir le métier de sage », il entreprend de penser la Révélation en parlant le langage de « la raison naturelle, à laquelle tous sont contraints d’assentir ». Le livre IV expose les vérités connues par la seule Révélation : " Il faut les (...)

  • Descartes, Lettre-préface des Principes de la philosophie

    Denis Moreau
    Edition, introduction et annotation de la Lettre-Préface des Principes de la philosophie de Descartes
    Descartes, le « véritable initiateur de la pensée moderne », celui dont « on ne saurait se représenter dans toute son ampleur l’influence qu’il a exercée sur son époque et sur les temps modernes » (Hegel), a attendu la fin de sa vie pour répondre à la question : qu’est-ce que la philosophie ? Cette attente ne tient pas seulement à des raisons historiques, et constitue peut-être une leçon de philosophie. (...)

1 | 2 | 3 | 4


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons