• IFAC

Accueil  Publications  Lénine épistémologue

Lénine épistémologue

mercredi 12 juin 2013, Lilian Truchon


Matérialisme et Empiriocriticisme (1909) a une mauvaise réputation. Trop souvent, on réduit cet ouvrage à une simple polémique contre l’empiriocriticisme pour renforcer l’unité idéologique du parti bolchevik autour de son auteur, Lénine, à partir de thèses matérialistes sommaires. Or, on méconnaît le fait que cet ouvrage se rattache à une solide tradition philosophique. Cette filiation ainsi que la valeur et la cohérence de cette œuvre sont examinées par Lilian Truchon en deux temps. Il aborde d’abord les principales thèses du révolutionnaire russe dans la théorie de la connaissance et sur le rôle de la science. Lénine épistémologue propose-t-il, comme le disent ses détracteurs, un « réalisme naïf » oublieux de la subjectivité du sujet connaissant qui est avant tout un être de passions ? La science est-elle une idéologie ? Il montre aussi l’actualité d’un enjeu souterrain présent chez Lénine : la constitution d’un matérialisme intégral qui prouverait, avec le progrès des sciences de la nature mais en respectant l’irréductibilité du fait social, que l’unité du monde consiste dans sa matérialité, jusques et y compris l’Homme. À condition de savoir que la théorie de l’évolution de Darwin n’est pas une sociobiologie.

Éditions Delga (12 Juin 2013), 216 p., 21 X 14 cm. ISBN : 978-2-915854-51-0. http://editionsdelga.fr/324-lenine-epistemologue.html

(Ce titre peut être commandé chez votre libraire mais pas chez Amazon ou la Fnac)

titre documents joints




À propos de l'auteur :

spip.php?auteur189

Doctorant. Épistémologie, matérialisme, darwinisme, marxisme.
« Le Darwinisme en Chine. Réception et influence à la fin du XIXe siècle et au XXe siècle ».


Courrier électronique : lilian.truchon@wanadoo.fr


Du même auteur :
  • Actuel Marx 58, 2015/2

    « Retour sur le marxisme et le darwinisme »

    Lilian Truchon

    Auteur de la restitution d’une anthropologie inédite chez Darwin dont aucun spécialiste n’a démontré sérieusement la fausseté ou le caractère forcé, Patrick Tort permet d’avoir une juste appréciation du discours du naturaliste anglais sur l’Homme et la civilisation. À ce titre, il a souligné le caractère « dialectique » difficilement contestable du passage entre la « nature » et la « culture » chez lui. Par ignorance de cette nouveauté, Marx et ses continuateurs ont assimilé le darwinisme à l’idéologie (...)


  • Actuel Marx n° 55, 2014

    « Luttes idéologiques et conscience de révolution chez Lénine »

    Lilian Truchon

    La thèse de Lénine dans Que faire ? (1902) concernant l’extériorité a priori de la conscience socialiste dans la classe ouvrière est aujourd’hui considérée comme scandaleuse, même si la recherche historiographique récente par Lars T. Lih a démontré que la source d’un tel jugement négatif est à chercher dans les accusations ultérieures biaisées (1904) des mencheviks, les adversaires de Lénine au sein de la social-démocratie russe. Ce préjugé a considérablement restreint tout examen sérieux de la substance (...)


  • Le darwinisme en Chine

    Zhang Binglin : la mutation philosophique d’un évolutionniste chinois

    Lilian Truchon

    Philologue, journaliste, critique littéraire et militant républicain chinois, Zhang Binglin (1868-1936, nommé en Chine : Zhang Taiyan) est une figure intellectuelle emblématique de la fin de la dynastie Qing. Sa contribution à la diffusion des idées modernes venues d’Occident est considérable, en particulier celles sur l’évolution et le transformisme biologique. Ce texte tente d’évaluer une étape importante dans l’évolution de sa pensée philosophico-politique, située vers 1908 et nourrie de références (...)


  • Darwin dans la bataille des idées

    Quelle prise de position matérialiste et darwinienne aujourd’hui ?

    Sous la direction de Michel Prum et Sophie Geoffroy - Préface de Patrick Tort

    Lilian Truchon

    Quel est le périmètre de légitimité du darwinisme ? Autrement dit, le pouvoir explicatif de la théorie de l’évolution s’arrête-t-il lorsque l’on parle de la moralité ? À la lumière des travaux contemporains de Patrick Tort, l’article rappelle l’inscription du darwinisme dans la grande filiation matérialiste. Darwin contribue au rôle de désenchantement de la science, y compris lorsqu’il rend compte, en termes naturalistes, de la formation progressive de la psyché humaine, dévoilant l’origine archaïque et non (...)



Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons