• IFAC

Accueil Événements du CAPHI  Les catégories de l’esprit (...)

Les 23, 24 et 25 mai 2013

Les catégories de l’esprit : Autour de la philosophie sociale de Vincent Descombes

E.H.E.S.S. Paris. – Amphithéâtre François-Furet

samedi 25 mai 2013, Bruno Gnassounou


Dans le cadre d’un grand colloque sur l’œuvre de Vincent Descombes, Bruno Gnassounou interviendra le vendredi 24 mai avec une conférence intitulée « Règles et modalités ».

Argumentaire du colloque :

Lecteur subtil des grands auteurs de la tradition philosophique, qu’il discute à la lumière des questions les plus contemporaines, Vincent Descombes est l’auteur d’une œuvre profondément originale dont l’influence ne cesse de s’étendre. Grâce à une analyse catégoriale inspirée d’Aristote et de Wittgenstein, Descombes renouvelle profondément nos conceptions du sujet et de l’action. Cette pratique sobre et rigoureuse de la philosophie ne permet pas seulement de résoudre les embarras intellectuels qui prennent naissance dans les confusions du langage et nourrissent les querelles philosophiques ; plus important encore, elle débouche sur l’élaboration d’une philosophie pratique qui intéresse directement les sciences sociales.

L’analyse catégoriale s’enrichit ainsi d’une discussion constante avec la tradition sociologique française – Durkheim, Mauss, Dumont – dont Descombes reprend les orientations majeures. Il met au jour les institutions qui fixent le sens de nos actions et construit une philosophie de l’esprit opposée aux paradigmes, basés sur les sciences naturelles, qui isolent l’individu de son inscription sociale. C’est sur cette base que Descombes élabore, au carrefour de l’anthropologie sociale et de la théorie littéraire, une philosophie critique de l’histoire. Cette réflexion sur la modernité, proche de Taylor et Castoriadis, culmine dans une interrogation politique sur les conditions d’une identité collective pour les sociétés démocratiques contemporaines.

L’ambition de ce colloque est d’articuler les différentes facettes de la pensée de Descombes en montrant la place centrale qu’y occupent le dialogue avec les sciences sociales et l’élaboration d’une philosophie sociale de l’esprit. Il se propose ainsi d’aider à en percevoir l’unité et la portée pour la réflexion politique, que Vincent Descombes lui-même explicitera lors d’une conférence finale, suivie d’une discussion avec Charles Taylor et Etienne Balibar. Cet hommage, le premier à Paris, permettra enfin de montrer en acte la fécondité de son enseignement, dans la perspective des générations qui l’ont reçu et discuté, développé et utilisé.

Coordination du colloque : Francesco Callegaro, Marc Pavlopoulos, Jing Xie

Avec le soutien de : la Présidence de l’EHESS, du CESPRA (CNRS-EHESS), du LIER-IMM (CNRS-EHESS) et de PhiCo/EXeCO (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne)

P.-S.

Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé à télécharger.

titre documents joints




À propos :

Professeur.
Directeur du Caphi.
Philosophie de l’action, philosophie du langage, métaphysique, philosophie du droit.
Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Bruno Gnassounou


Actualité de Bruno Gnassounou
  • Le lundi 5 novembre 2018 à 14h

    Vincent Boyer : Soutenance de thèse

    Salle C 248, Censive

    Bruno Gnassounou, Cyrille Michon, Vincent Boyer
    Vincent Boyer soutiendra sa thèse de doctorat le lundi 5 novembre 2018 à 14h à l’université de Nantes, (salle C 248 Bâtiment Censive)
    Titre de la thèse
    Promesse tenue. Enquête sur le fait d’agir par devoir
    Jury M. Cyrille Michon, Professeur, Université de Nantes (directeur de thèse) M. Bruno Gnassounou, Professeur, Université de Nantes (président) M. Vincent Descombes, Directeur d’études, EHESS (rapporteur) Mme. Eléonore Le Jallé, Professeur, Université de Lille (rapporteur) M. Bruno Ambroise, chargé (...)

  • Colloque International Grenoble 24-26 octobre

    « Intentionnalité et Connaissance pratique »

    Organisation Rémi Clot-Goudard (UGA, PPL), Co-organisé par le Caphi

    Bruno Gnassounou, Cyrille Michon
    On doit à Elizabeth Anscombe (1919-2001), par sa monographie Intention (1958), d’avoir ouvert le champ contemporain de la philosophie de l’action en renouant avec le projet aristotélicien d’une enquête descriptive sur les concepts fondamentaux par lesquels se disent et s’expliquent les actions humaines. Si le rôle précurseur d’Anscombe a très vite été reconnu, on n’a pas toujours évalué à leur juste mesure l’originalité et la profondeur de ses réflexions. Aujourd’hui, les études anscombiennes (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons