• IFAC

Accueil Événements du CAPHI  Franghiz Ali-Zadeh : concert-r

Lundi 3 décembre 2012 - 12h00

Franghiz Ali-Zadeh : concert-rencontre avec la compositrice

TU-Nantes (Théâtre Universitaire)

lundi 3 décembre 2012, Jérôme Rossi, Patrick Lang


Biographie

Franghiz Ali-Zadeh est l’une des rares compositrices née dans un pays de tradition orientale dont la musique est jouée et reconnue dans les pays occidentaux.

Elle est née en Azerbaïdjan en 1947. Elle a étudié le piano et la composition au conservatoire de Baku (diplômes en 1970 et 1972), puis la musicologie (thèse de doctorat en 1989). Elle a enseigné au Conservatoire de Baku entre 1977 et 1999. Comme pianiste, Franghiz Ali-Zadeh a donné en première audition à Moscou et à Baku de nombreuses œuvres de Schönberg, Berg, Webern ainsi que d’Olivier Messiaen, John Cage, George Crumb et d’autres. Elle a également créé un grand nombre de pièces de compositeurs de l’ex-URSS.

En 1976, elle donne à entendre pour la première fois devant un public occidental sa Sonate pour piano à la mémoire d’Alban Berg (Festival de Pesaro, Italie). En 1993, le Kronos Quartet donne en première mondiale à New York le quatuor à cordes Mugham Sayagi, avant de le jouer en tournée dans de nombreux pays du monde. En 1999, elle est la première femme compositrice en résidence au Festival International de Lucerne. En 2000, elle est invitée à séjourner à Berlin, ville où elle réside désormais, par l’Académie des Beaux-Arts (« Akademie der Künste »). En 2005, elle est invitée à Paris pour la célébration du 60e anniversaire de l’Unesco. Elle s’y produit comme pianiste et dirige également ses œuvres pour orchestre.

Franghiz Ali-Zadeh a connu une longue et fructueuse collaboration avec Mstislav Rostropovitch. Son œuvre pour orchestre Hommage a été créée en 2003 par l’Orchestre Philharmonique de Baku sous la direction de Rostropovitch. Ce dernier lui commande en 2005 une pièce pour violoncelle seul, Oyan !, pour le Concours International de Violoncelle de Paris, puis Intizar, un opéra qui sera créé à sa mémoire en 2007, quelques mois après sa disparition.

Entre 2000 et 2008, Franghiz Ali-Zadeh est l’une des figures centrales du projet transcontinental Silk Road (« La route de la soie ») initié par le violoncelliste Yo-Yo Ma. Cinq de ses œuvres seront jouées dans le monde entier tout au long des tournées du Silk Road Ensemble. Elle participe depuis à un autre projet international, Al Kamandjaty (« Le violoniste »), réunissant des musiciens italiens, israéliens et palestiniens.

Le dialogue entre les cultures et les civilisations est au cœur de la musique de Franghiz Ali-Zadeh, comme en témoigne Mugflagamenco, une œuvre pour chant et 13 instruments, créée en janvier 2011 à Amsterdam, inspirée à la fois par le flamenco et le Mugham (musique traditionnelle d’Azerbaïdjan). De même, son opéra Your name means the Sea, commande de l’Opéra de Houston, met en scène une histoire d’amour entre un chanteur azéri et une jeune femme peintre de nationalité américaine. Il a été créé en mai 2011 avec un immense succès.

De nombreux festivals ont invitée Franghiz Ali-Zadeh : Berlin, Augsbourg, Kassel, Lucerne, Saint-Moritz, Thun, Davos, Vienne, Krems, Kiev, Helsinki, New York, San Diego, Madison, Seattle, Houston, Istanbul, Singapour, etc. Ses œuvres ont paru en CD pour des labels réputés (Sony Classical, Bis, Naxos, Nonesuch, entre autres).

PROGRAMME :

Franghiz Ali-Zadeh
- Fantasie pour guitare (1994)
- Oyan ! pour violoncelle (2005)

Musiciens :
- Ludovic Frochot, médiateur et interprète (pour l’anglais)
- Michel Grizard, guitare
- François Girard, violoncelle

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

Organisé par l’Ensemble Utopik en collaboration avec le TU-Nantes, la Direction de la culture et des initiatives et le Département de philosophie de l’Université de Nantes, dans le cadre des Rencontres Utopik 2012/2013




À propos :

Maître de conférences en philosophie et musique.
Spécialités : le concept de valeur dans l’éthique, l’économie, la sociologie ; phénoménologie allemande et française ; phénoménologie de la musique.


Courrier électronique : Patrick Lang


Actualité de Patrick Lang
  • Vendredi 27-samedi 28 avril

    Wesensstrukturen des Musik-Erlebens - Warum Phänomenologie in der Musik ?

    Universität für Musik und darstellende Kunst, Graz, Autriche

    Patrick Lang
    « Structures d’essence du vécu musical – Pourquoi de la phénoménologie en musique ? » (Colloque organisé par l’Université de Musique et d’Arts plastiques de Graz.)
    „L’essence de la musique est son disparaître" (Sergiu Celibidache). Mais la musique réunit aussi dans le présent, comme nul autre art, les niveaux de temps du passé et de l’avenir. Ces éléments en apparence contrastés sont d’une importance intrinsèque pour le musicien exécutant tout comme pour l’auditeur. En tant que structures essentielles du (...)


À propos :

Maître de Conférences. Musique et musicologie.


Courrier électronique : Jérôme Rossi


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons