• Caphi

Accueil  Publications  Articles parus dans (...)  L’identité des indiscer

Présentation et traduction du texte de Max Black

L’identité des indiscernables

Philosophia Scientiæ, 16 (3), 2012, 113-132.

vendredi 26 octobre 2012, Sébastien Motta


Nous proposons une traduction inédite du fameux dialogue de Max Black intitulé « L’identité des indiscernables », paru en 1952 (Mind, vol. 61, no 242, avril 1952, 153–164) et aujourd’hui considéré comme un classique de la philosophie contemporaine. Cette traduction est précédée d’une présentation rapide du texte et du problème philosophique qu’il soulève.

Présentation

On doit à Leibniz d’avoir avec le plus de succès attiré l’attention des philosophes sur la question de métaphysique suivante : deux objets numériquement distincts peuvent-ils être identiques à tous les égards, i.e., être parfaitement semblables ? Leibniz répond à cette question par la négative. Il n’est pas vrai, dit-il, que deux substances se ressemblent entièrement, et soient différentes solo numero [Leibniz 1880, 433]. Pour le dire autrement, il ne saurait y avoir de différence numérique sans au moins une différence qualitative (i.e., une différence à l’égard d’au moins une propriété). Il souscrit ainsi au principe connu aujourd’hui sous le nom de principe de l’identité des indiscernables (désormais PII). Il est notoire que ce principe, capital pour Leibniz, est l’objet de vives controverses. On le trouve en effet au cœur d’une série de divergences radicales touchant aux notions les plus fondamentales de la logique et de la métaphysique : l’identité, l’individu, la propriété, la relation ou encore l’espace et le temps (...).

Lire la suite en ligne : https://philosophiascientiae.revues.org/803

Présentation et traduction publiées dans Philosophia Scientiæ, vol. 16 (3), 2012, 113-132.

On trouve le numéro en ligne sur le portail revues.org de Philosophia Scientiæ : http://philosophiascientiae.revues.org/753

Traduction disponible ici : https://philosophiascientiae.revues.org/780

titre documents joints




À propos de l'auteur :

Sébastien Motta

Voir en ligne : Igitur

ATER. Métaphysique, philosophie de la logique, du langage et de l’esprit. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Sébastien Motta


Du même auteur :
  • F. Drapeau Contim & S. Motta (éds)

    Modal Matters

    Philosophia Scientiæ, Volume 16, cahier 2

    Sébastien Motta
    Revue publiée par le Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie – Archives H. Poincare. Filipe Drapeau Contim & Sébastien Motta (éds), Modal Matters, Philosophia Scientiæ, Vol. 16, cahier 2, 2012.
    Table des matières
    Filipe Drapeau Contim & Sébastien Motta : On Modal Knowledge...3
    Christian Nimtz : Conceptual Truths, Strong Possibilities and Our Knowledge of Metaphysical Necessities...39
    Dan Quattrone : A Two-Dimensional Semantics for Epistemic Modals...59
    Scott A. Shalkowski : (...)

  • Identité logique, relative et sortale

    Sébastien Motta
    Il s’agit d’un travail de recherche mené en 2007 dans le cadre d’un Master 2 sous la direction de F. Schmitz et examiné par F. Schmitz et B. Gnassounou. Qu’ils soient ici publiquement remerciés de leur aide précieuse.
    Ce document est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France et est disponible en document joint au format .pdf ci-dessous.
    – Table des matières –
    Introduction
    I. L’identité logique
    I.1. (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons