• IFAC

Accueil  Publications  Articles ou chapitres  Koechlin et la musiqu

Koechlin et la musique pour l’image : Victoire de la vie de Henri Cartier-Bresson

mardi 7 décembre 2010, Jérôme Rossi


in Charles Koechlin, compositeur et humaniste, sous la direction de
Philippe Cathé, Sylvie Douche
et Michel Duchesneau.

La puissante originalité de l’œuvre du compositeur français
Charles Koechlin (1867-1950) n’est plus à démontrer. Sa
musique, toujours plus largement diffusée, témoigne de ses dons
de compositeur. Mais Koechlin n’était pas seulement musicien : célèbre
pour ses ouvrages théoriques, il a eu une intense activité d’intellectuel
se déployant dans toutes les sphères de l’esprit, de l’histoire à
l’esthétique en passant par la philosophie, la sociologie et même la
politique. Esprit indépendant rompu à la rhétorique, critique avisé,
amateur d’art, de photographie, de cinéma, Koechlin est un homme sans
compromis au savoir d’une richesse étonnante. Ce livre offre aux
mélomanes, aux musiciens et aux musicologues, pour la première fois
en français, une série d’études approfondies de ses techniques de
composition, de son langage musical et de sa pensée esthétique, ainsi
que de son rapport à ses contemporains et à la société en général.
Au-delà de la découverte des fondements musicaux auxquels obéissent
les partitions explorées dans ce volume, les nombreux thèmes abordés
permettent de mieux comprendre comment s’articulent chez Koechlin
les binômes contrainte et liberté, technique et inspiration, musique et
société, pouvoirs et devoirs de l’artiste. Ils permettent aussi de
découvrir un homme sensible et profondément attaché à la nature, à
la vie et à l’humanité dans ce qu’elles ont de plus beau.

Avec la collaboration de Liouba Bouscant, Christophe Branger, Aude Caillet, Sylvain
Caron, Philippe Cathé, Frédéric Chiasson, Chris Collins, Christophe Corbier, Audrée
Descheneaux, Florence Doé De Maindreville, Sylvie Douche, Michel Duchesneau,
Stéphane Etcharry, Philippe Gonin, Gérald Hugon, Denis Huneau, Marc Lerique-
Koechlin, François De Médicis, Otfrid Nies, Robert Orledge, Patrick Otto, Jérôme Rossi,
Danick Trottier, Barbara Urner Johnson.

# Broché : 624 pages
# Editeur : Vrin (7 décembre 2010)
# Collection : MusicologieS
# Langue : Français
# ISBN-10 : 2711623165




À propos de l'auteur :

spip.php?auteur48

Voir en ligne : http://www.jeromerossi.com/

Maître de Conférences. Musique et musicologie.


Courrier électronique : je.rossi@wanadoo.fr


Du même auteur :
  • Kieler Beiträge zur Filmmusikforschung

    The Use of Songs in Films by Claude Lelouch : A Comprehensive Typology

    Jérôme Rossi

    Les chansons chez Lelouch sont toujours plus que de simples moments de divertissements. Qu’elles soient préexistantes ou spécialement composées pour le film, elles constituent le lien entre le destin de l’individu et la vie de la communauté, comme elles articulent le monde intérieur fantasmatique du réalisateur avec la réalité de la vie sociale. Elles sont à l’origine de la quasi-totalité des films du cinéaste qu’elles irriguent de leurs refrains – ou de leurs mélodies si leurs paroles ne sont pas (...)


  • Sous la direction de Jérôme Rossi

    La musique de film en France

    Editions Symétrie

    Jérôme Rossi

    Depuis la première partition pour ensemble instrumental écrite spécifiquement pour un film, L’Assassinat du duc de Guise de Camille Saint-Saëns en 1908, le cinéma a demandé aux plus grands compositeurs de participer à cette union moderne de l’image et du son, héritière de l’« art total » wagnérien. Mais ces musiques « savantes » ne sauraient résumer à elles seules la prodigieuse diversité de la musique au cinéma qui a intégré, au fur et à mesure de son histoire, les chansons à la mode, les improvisations de (...)


  • Sous la direction de Lucie Kayas et Hervé Lacombe

    Du langage au style, singularités de Francis poulenc

    Société française de musicologie

    Jérôme Rossi

    Pétrie d’influences, écrite dans des genres établis, fondamentalement tonale, l’œuvre de Francis Poulenc montre de manière éclatante qu’il est encore possible, durant la première moitié du xxe siècle, de tirer un style éminemment personnel d’un langage hérité.
    Animée de paradoxes et oscillant du profane au sacré, empruntant constamment sa matière à d’autres auteurs sans jamais perdre son caractère propre, la musique du compositeur français est reconnaissable entre toutes. Elle porte la marque de singularités (...)


  • Sous la direction de F.Toudoire-Surlapierre et P.Lecroart

    Marges de l’opéra : Musique de scène, musique de film, musique radiophonique 1920-1950

    Editions VRIN

    Jérôme Rossi

    Au XXe siècle, des années vingt aux années cinquante, l’opéra apparaît comme un genre en crise dont la mort est déjà proclamée. Si le déploiement des Ballets russes puis des Ballets suédois a ouvert, en France, une voie de substitution pour développer de nouveaux modes de collaboration entre la musique et la scène, on connaît mal les possibilités alors offertes par le théâtre que l’autorité récente du metteur en scène a profondément renouvelé. De même, deux nouveaux médias, le cinéma et la radio, donnent aux (...)


  • Sous la direction de J-M. Jacono et L.Pons

    Henri Tomasi, du lyrisme méditerranéen à la conscience révoltée

    Presses Universitaires de Provence

    Jérôme Rossi

    Ce livre propose une première synthèse des recherches musicologique consacrées au compositeur Henri Tomasi (1901-1971). Des racines corses et provençales à sa carrière de compositeur, des aspects d’un lyrisme méditerranéen aux révoltes d’un musicien pleinement concerné par les bouleversements et les injustices qu’a traversés son siècle, Henri Tomasi fait de l’ensemble de son œuvre l’écho d’un humanisme vibrant, qui l’amène de l’inquiétude mystique à un engagement exigeant. L’esthétique, la pensée, les (...)


  • Sous la direction de Renaud Lagabrielle et Timo Obergöker

    La chanson dans le film français et francophone depuis la Nouvelle Vague

    Königshausen & Neumann

    Jérôme Rossi

    Le succès remporté auprès du public comme de la critique par On connaît la chanson d’Alain Resnais en 1997 peut être considéré comme la marque de la résurgence de films français dans lesquels la chanson joue un rôle central. De fait, alors que depuis la fin des années 1950, de tels films occupaient une place tout à fait marginale dans la production cinématographique, depuis la fin des années 1990, plusieurs films importants dans lesquels la parole parlée alterne avec la parole chantée sont sortis sur les (...)


  • Sous la direction de Cécile Auzolle

    La création lyrique en France depuis 1900

    Presses universitaires de Rennes

    Jérôme Rossi

    Que signifie créer un opéra, en France, depuis 1900 ? Ce volume propose des outils pour comprendre et découvrir les paradoxes, les utopies et la réalité de la scène lyrique dans un univers bousculé par plusieurs guerres et de profonds changements sociaux et culturels. Les analyses sont complétées par des entretiens avec Georges Aperghis, Isabelle Aboulker, Graciane Finzi, Pierrette Fleutiaux, Pierre Bartholomée et Jean-Baptiste Barrière. (...)


  • Sous la direction de Cécile Carayol et Jérôme Rossi

    Musiques de séries télévisées

    Presses Universitaires de Rennes

    Jérôme Rossi

    En se fondant sur un corpus varié de séries américaines et françaises – de Twilight Zone (1959) aux Revenants (2012) – cet ouvrage étudie les musiques sous les angles successifs de la spécificité de la musique de série – singularités esthétiques et mémoire spectatorielle –, des rapports des partitions de séries avec celles proposées par le cinéma, et de la possibilité de compositions hybrides mélangeant les genres.
    Cécile Garayol est maître de conférences en musicologie à l’université de Rouen, son (...)


1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons