• IFAC

Accueil  Publications  Du suicide - de l’immortalité de l’âme - (...)

Du suicide - de l’immortalité de l’âme - David Hume

préface de Pascal Taranto

mercredi 28 octobre 2009, Pascal Taranto


Est-il criminel de se suicider ? À cette question la superstition a toujours répondu « oui ». C’est en philosophe que David Hume (1711-1776) a voulu répondre « non », en réfutant toutes les raisons couramment alléguées pour nous priver de notre liberté naturelle à disposer de notre vie. Pas plus qu’il ne nuit à la société ou à notre prochain, le suicide n’est un outrage envers la providence divine. Et ce qui est déjà convaincant à la lumière du seul essai Sur le Suicide prend encore une autre force à la lumière de celui Sur l’Immortalité de l’Ame qui l’accompagne ; car si aucune raison naturelle ne peut prouver que nous continuerons d’exister après la mort, alors notre existence présente devient la source et la fin de toute valeur, au point que je sois fondé à supprimer la mienne si je juge qu’elle n’en a aucune.
Ces deux essais, traduits en Français sans le consentement de Hume en 1770 par le Baron d’Holbach, athée notoire, ont valu à leur auteur une réputation scandaleuse au Siècle des Lumières.
Pascal Taranto est Professeur Agrégé de philosophie, Docteur et Maître de Conférences à l’université de Nantes. Il a publié Du déisme à l’athéisme, la libre-pensée d’Anthony Collins, aux éditions Champion (2000).

Éditeur : Éditions Cécile Defaut (28 octobre 2009) Collection : La chose à penser, ISBN-10 : 235018076X, ISBN-13 : 978-2350180762




À propos de l'auteur :

Histoire de la philosophie anglaise (Locke, Hume, Berkeley, Toland, Collins).

Aujourd’hui : Professeur des universités (Université Aix-Marseile).


Courrier électronique : Pascal Taranto


Du même auteur :
  • Essai philosophique concernant l’entendement humain

    « De l’enthousiasme » - Livre IV, chapitre XIX

    Pascal Taranto
    Le fanatique religieux est le plus vieil ennemi du philosophe. Jamais il ne doute, jamais il ne cherche, jamais il ne pense : il sait, car il est élu de Dieu. La certitude dont il se vante va de pair avec sa prétention à l’imposer à tous : le dogmatisme sectaire est père de toutes les terreurs. On présente ici un moment aigu de cette lutte éternelle entre la raison raisonnable et la foi devenue folle. La question de l’enthousiasme, qui permet d’aborder sans détour celle des fondements de la foi et (...)

1 | 2


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons