• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie
Accueil du site Événements du CAPHI  Steve Reich et la musique (...)

Mardi 6 décembre – 12h00

Steve Reich et la musique répétitive américaine : concert-dialogue avec l’Ensemble Utopik

TU-Nantes (Théâtre universitaire)

mardi 6 décembre 2016, Jérôme Rossi, Patrick Lang


Poursuivant son partenariat (inauguré en 2008) avec le département de Philosophie, l’Ensemble Utopik rend hommage au célèbre compositeur américain Steve Reich pour ses 80 ans. À cette occasion, il propose de vous faire découvrir ou réentendre des créations de Steve Reich et plus largement de vous immerger dans la musique répétitive américaine.

Le concert sera proposé par Patrick Févai au violon et Michel Bourcier au piano, au son et à la médiation de l’Ensemble Utopik.

Au programme :

  • Steve Reich : Clapping music for 2 performers,
  • Philip Glass : Two pages pour piano,
  • Philip Glass : Strung Out pour violon,
  • Philip Glass : Façades pour violon et piano,
  • Steve Reich : Violin phase pour violon et sons pré-enregistrés.

ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles

Steve Reich est né à New York en 1936. Après des études de philosophie et notamment une thèse sur Ludwig Wittgenstein, il suit de 1958 à 1961 des cours de piano, de percussions et de composition à la Julliard School of Music où il rencontre Art Murphy et Philip Glass. Il parfait ensuite son apprentissage au Mills College d’Oakland (Californie) auprès de Darius Milhaud et Luciano Berio. A l’époque où le sérialisme est un modèle en matière de composition, Steve Reich affirme un attrait pour le rythme et la tonalité, mûri par ses contacts avec la musique africaine et le jazz modal de John Coltrane.

Dès le début des années 60, ses créations s’inscrivent dans la mouvance minimaliste. Il expérimente la technique du phasing avec des œuvres comme Music for Two puis fonde en 1966 avec trois autres musiciens l’ensemble « Steve Reich and Musicians ». À cette même période, Steve Reich fait partie du Tape Music Center de San Francisco dont il deviendra l’un des membres les plus actifs.

Qu’elles soient pour bandes magnétiques ou pour instruments traditionnels, les œuvres de Steve Reich se fondent sur des interférences créées par le déphasage progressif de plusieurs séries d’un même motif répété. Ces combinaisons sonores en constante transformation confèrent à sa musique un caractère obsessionnel qui fait perdre à l’auditeur le sens du temps et de la durée.

Au milieu des années 1970, un nouvel intérêt pour le judaïsme ouvre une période d’implication personnelle religieuse, philosophique et historique (Tehillim, 1981). S’éloignant progressivement du minimalisme, il incorpore de nouveaux éléments technologiques, notamment des témoignages enregistrés (Different trains, 1988 ; WTC 9/11, 2010), des échantillonnages de sons déclenchés en direct (City Life, 1995) ou des créations multimédia (The Cave, opéra-vidéo, 1993 ; Three Tales, opéra-documentaire, 2002).

Steve Reich, dont la musique est jouée dans le monde entier, a été promu au grade de commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres (1999) et a reçu le prix Pulitzer en 2009 pour Double Sextet.

L’Ensemble Utopik

Présentation du concert sur le site de l’université de Nantes

P.-S.

Organisé par l’Ensemble Utopik en collaboration avec le Département de philosophie de l’université de Nantes, le TU-Nantes, et la Direction de la culture et des initiatives de l’université de Nantes, dans le cadre des Rencontres Utopik 2016/2017.

Documents joints




À propos :

Maître de conférences en philosophie et musique. Spécialités : le concept de valeur dans l’éthique, l’économie, la sociologie ; phénoménologie allemande et française ; phénoménologie de la musique.


Courrier électronique : Patrick Lang


Actualité de Patrick Lang
  • Mercredi 29 mars, 17H30

    The Jazz Critic

    Salle de musique, Université de Nantes

    Jérôme Rossi, Patrick Lang
    Andy Hamilton is the author of Aesthetics and Music (Continuum, 2007), Lee Konitz : Conversations on the Improviser’s Art (University of Michigan Press, 2007), and The Aesthetics of Rhythm (edited with Max Paddison) is forthcoming with Oxford University Press. At the moment he is working on monographs on Art and Entertainment, and on The Claim of Art. He is also producing a book of conversations with improvising pianist Steve Beresford, and a volume on the aesthetics of improvisation. ​ (...)

  • 28 mars 2017 - 14h00 à 15h00

    Le salut vient-il du travail ? Valeur et dignité du travail selon Max Scheler (1874-1928)

    dans le cadre des conférences « Chercheurs à la BU » – Université de Nantes

    Patrick Lang
    Bibliothèque Universitaire des Lettres et Sciences humaines – Salle de formation
    Le statut et l’importance accordés au travail humain depuis le XVIIIe siècle ont été la préoccupation de Max Scheler tout au long de sa vie. Les doctrines aussi bien libérales que socialistes méconnaissent la signification véritable du travail et lui attribuent à tort une valeur morale intrinsèque. L’origine de cette erreur est à chercher dans ce que Max Weber appelait « l’esprit du capitalisme » promu par l’éthique (...)

  • Du vendredi 24 au dimanche 26 mars 2017

    La fin du travail ? Les Rencontres de Sophie

    Le lieu Unique

    Jean-Michel Vienne, Pascal Taranto, Patrick Lang
    Un grand week-end philo au Lieu Unique : conférences, débats, projections, abécédaire...
    Programme complet à télécharger ci-dessous.
    Argumentaire : la fin du travail ?
    L’apparition et l’installation, semble-t-il durable, d’un chômage de masse lié à la révolution informatique puis numérique optimisant la productivité, mais aussi les profits d’actionnaires oisifs, ont brutalement remis à l’ordre du jour la question de « la fin du travail », en en renversant la signification même. À l’espoir de (...)


À propos :

Maître de Conférences. Musique et musicologie.


Courrier électronique : Jérôme Rossi


Actualité de Jérôme Rossi
  • Mercredi 29 mars, 17H30

    The Jazz Critic

    Salle de musique, Université de Nantes

    Jérôme Rossi, Patrick Lang
    Andy Hamilton is the author of Aesthetics and Music (Continuum, 2007), Lee Konitz : Conversations on the Improviser’s Art (University of Michigan Press, 2007), and The Aesthetics of Rhythm (edited with Max Paddison) is forthcoming with Oxford University Press. At the moment he is working on monographs on Art and Entertainment, and on The Claim of Art. He is also producing a book of conversations with improvising pianist Steve Beresford, and a volume on the aesthetics of improvisation. ​ (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons