• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie
Accueil du site Événements du CAPHI  Sébastien Motta : Soutenance

Le samedi 10 décembre à 14h

Sébastien Motta : Soutenance de thèse

Salle du conseil – bâtiment Tertre

samedi 10 décembre 2016, Bruno Gnassounou, François Schmitz, Sébastien Motta


Sébastien Motta soutiendra sa thèse le samedi 10 décembre 2016 à 14h à l’université de Nantes (salle du Conseil – salle 57, bâtiment Tertre, entrée par le petit hall).

Titre de la thèse

Le mélange des genres. Élucidation du concept d’identité par l’investigation grammaticale.

Jury

  • Mme Gabriella CROCCO, Professeur à AMU Université (rapporteur).
  • M. Pierre WAGNER, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (rapporteur).
  • M. Rémi CLOT-GOUDARD, Maître de conférences à l’Université de Grenoble (examinateur).
  • M. Bruno GNASSOUNOU, Professeur à l’Université de Nantes (examinateur).
  • Mme Julia TANNEY, chercheuse indépendante (examinateur).
  • M. François SCHMITZ, Professeur émérite de l’Université de Nantes (directeur de thèse).

Résumé

L’objet de cette thèse est d’interroger certains présupposés informant certaines discussions métaphysiques, et en particulier certaines discussions s’articulant autour de la notion d’identité. On trouve parmi ces discussions des questions plus ou moins classiques comme « puis-je me baigner deux fois dans le même fleuve ? » ou plus généralement « y a-t-il de l’identique dans le monde ? » ; « cette statue est-elle identique à la matière qui la compose ? » ou plus généralement « un objet est-il identique à la matière qui le constitue ? » ; « comment ce chat persiste-t-il à travers le temps ? » ou plus généralement « comment un objet persiste-t-il à travers le temps ? ».

La notion d’identité est fréquemment utilisée aujourd’hui dans de telles discussions comme une notion exprimant une relation : la relation que toute chose ne peut manquer d’entretenir avec elle-même et qu’elle n’entretient qu’avec elle-même. Cette caractérisation est un premier présupposé remis en question au cours du premier chapitre. Cette critique nous amène toutefois à examiner successivement dans les chapitres suivants les notions philosophiques de catégorie (chapitre 2), d’existence (chapitre 3 et 4), d’être et de réalité (chapitre 5). De cet examen découlent plusieurs élucidations importantes, parmi lesquelles : les catégories ne sont pas des catégories d’objets, l’existence ou l’être ne sont pas des propriétés des objets, la réalité n’est ni un objet, ni un lieu. Ces élucidations sont unifiées par un diagnostic : les embarras métaphysiques se présentent quand nous passons subrepticement d’un concept formel (« objet », « être », « réalité », « chose », « identité ») à une lecture substantielle et pourtant inadéquate de ce même concept.

Mots clés

Identité, Logique, Catégories, Existence, Fiction, Ontologie, Réalité, Métaphysique.

P.-S.

La soutenance sera suivie d’un pot de thèse (au même endroit) auquel vous êtes chaleureusement conviés. Merci toutefois d’indiquer – pour des raisons évidentes d’organisation – si vous souhaitez y assister en envoyant un message à sebastien.motta univ-nantes.fr




À propos :

Sébastien Motta

Voir en ligne : Igitur

ATER. Métaphysique, philosophie de la logique, du langage et de l’esprit. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Sébastien Motta


Actualité de Sébastien Motta

À propos :

Professeur de philosophie. Histoire et philosophie de la logique (Frege, Russell, Wittgenstein, Carnap, Quine, etc.). Empirisme logique (Cercle de Vienne). Théorie de la connaissance. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : François Schmitz


À propos :

Professeur. Directeur du Caphi. Philosophie de l’action, philosophie du langage, métaphysique, philosophie du droit. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Bruno Gnassounou


Actualité de Bruno Gnassounou
  • Le mardi 28 mars 2017

    Première personne & Conscience de soi

    Salle C248 - Bâtiment Censive

    Bruno Gnassounou, Cyrille Michon
    « Self-Consciousness & the First Person »
    Journée d’étude organisée par Bruno Gnassounou et Cyrille Michon, dans le cadre du séminaire « La conscience de soi : mémoire, proprioception et sens de l’action ».
    Programme
    9h30 : Maximilian De Gaynesford (université de Reading) :
 « Wittgenstein on « I » and the self »
    11h : Denis Perrin (université de Grenoble) : 
 « An embodied semantics for ’I’ : Bühler and Wittgenstein »
    — Pause déjeuner —
    14h : Andy Hamilton (université de Durham) :
 « Conceptual Holism and (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons