• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie
Accueil du site Événements du CAPHI  Mathieu Gibier : Soutenance

Le jeudi 10 novembre à 14h

Mathieu Gibier : Soutenance de thèse

Salle des conférence, bâtiment Censive

jeudi 10 novembre 2016, Bruno Gnassounou, Vincent Jullien


Mathieu GIBIER soutiendra sa thèse le jeudi 10 novembre 2016 à 14h, dans la salle de conférences du bâtiment Censive de l’Université de Nantes

Titre de la thèse

Fondation des lois du mouvement dans la « Dynamica De Potentia » de Leibniz

Jury

Rapporteurs :

  • Anne-Lise Rey, Maître de conférences à l’Université de Lille I
  • Pierre-François Moreau, Professeur des Universités, ENS Lyon

Examinateurs :

  • Edouard Mehl, Professeur des Universités, Université de Lille III
  • Bruno Gnassounou, Professeur des Universités, Université de Nantes
  • David Rabouin, Chargé de recherche au CNRS, Sphère

Directeur de Thèse :

Résumé

Je propose dans ce mémoire une traduction et un commentaire du traité posthume « Dynamica de Potentia », rédigé en latin par Leibniz en 1689-90 au cours de son voyage en Italie. Une attention particulière a été portée, dans ce commentaire, à la structure de l’argumentation et aux nombreux liens qui rattachent ce traité aux autres œuvres de Leibniz : ses publications sur la dynamique, mais aussi ses ouvrages métaphysiques et ses méditations concernant les fondements des mathématiques. J’ai cherché également à replacer la dynamique leibnizienne dans le contexte scientifique qui l’a rendue possible, en comparant l’approche de Leibniz à celle de ses grands prédécesseurs, Archimède, Galilée, Descartes, ou de ses grands contemporains, Wallis, Huygens, Newton. La première partie du traité est principalement d’ordre mathématique et appelle une explication technique dans certains chapitres, pour laquelle j’ai souvent recouru au formalisme du calcul infinitésimal : la mise en œuvre de ce calcul dans le domaine mécanique (et non plus seulement dans la géométrie où il a vu le jour) est en effet un des points que le commentaire s’efforce de mettre en lumière. La seconde partie du traité soulève tous les problèmes de fond posés par la mécanique classique : signification des invariants fondamentaux, harmonie des lois de la nature, énigme de la cohésion des corps, relativité du mouvement. Le mémoire s’efforce de les éclairer, non seulement dans les notes qui accompagnent le texte, mais aussi dans les textes introductifs et les appendices placés à la fin des chapitres les plus denses.

Mots clés

Dynamique, Nature, Mouvement, Mathématiques, Métaphysique, Continuité, Intensité, Action.




À propos :

Professeur d’histoire et philosophie des sciences. Philosophie et sciences à l’âge classique. Epistémologie de la physique. Mathématiques âge classique.


Courrier électronique : Vincent Jullien


À propos :

Professeur. Directeur du Caphi. Philosophie de l’action, philosophie du langage, métaphysique, philosophie du droit. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Bruno Gnassounou


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons