• IFAC

Accueil  Publications  Antoine Arnauld. Textes philosophiques

Antoine Arnauld. Textes philosophiques

jeudi 1er mars 2001, Denis Moreau


L’œuvre considérable d’Antoine Arnauld, dit le Grand Arnauld (1612-1694), a été étudiée de façon très inégale. Son versant théologique (discussions sur la « fréquente communion », défenses intransigeantes d’un augustinisme radical au sujet de la grâce, polémiques avec les Réformés sur l’eucharistie) est depuis longtemps bien connu. Une tradition féconde s’accorde également à reconnaître en Arnauld une ligure majeure de la logique et de la philosophie du langage. On connaît moins, en revanche, Arnauld comme philosophe, ou plutôt on le connaît en tant que tel au travers d’un petit nombre de textes : les Quatrièmes objections faites aux Méditations de Descartes ; la Logique et la Grammaire de Port-Royal ; certains textes de la polémique contre Malebranche ; la correspondance avec Leibniz. Or Arnauld a écrit de nombreux autres textes philosophiques, qui n’ont pour la plupart été ni réédités ni traduits depuis le XVIIIe siècle. La présente édition, établie en tenant compte de copies inédites de textes d’Arnauld conservées à Paris et à Utrecht, entreprend de combler partiellement cette lacune, On y trouve :

  • Le texte latin et la traduction des Conclusions philosophiques, thèses de philosophie rédigées par Arnauld en 1641.
  • La Dissertation en deux parties sur la vision des vérités en Dieu et l’amour de la vertu. Dans ce texte des années 1690, Arnauld précise sa position sur des questions de philosophie de la connaissance et de morale qui recoupent les thèmes abordés lors de la polémique avec Malebranche.
  • Les Règles du bon sens... Ce texte prolonge et approfondit le précédent, en y ajoutant d’importantes réflexions sur la controverse entendue comme « méthode » en philosophie et sur le thème de la vertu.
  • Le De la liberté de l’homme (texte latin et traduction de P. Quesnel). Ce texte présente l’état final de la réflexion d’Arnauld sur la liberté, qui se caractérise notamment par un net refus de certaines positions de Jansénius, et un retour aux thèses de Thomas d’Aquin.
    Ce volume enrichit donc de façon notable le (petit) corpus de textes d’Arnauld actuellement accessibles. Il s’achève par un essai de bibliographie arnaldienne qui comporte plus de cinq cents titres.

Broché : 332 pages ; Editeur : Presses Universitaires de France - PUF (1 mars 2001) ; Collection : Epimethee ; Langue : Français ; ISBN-10 : 2130511155 ; ISBN-13 : 978-2130511151




À propos de l'auteur :

Professeur.
Histoire de la philosophie classique (notamment Descartes et cartésianisme), philosophie de la religion.


Courrier électronique : Denis Moreau


Du même auteur :
  • « Chiliogone », ou ce que vous ne verrez pas à la télévision

    Denis Moreau
    Au moyen d’une série d’exercices philosophiques simples, rapides et sans danger, ce court texte (une trentaine de pages) de philosophie populaire expose la conception de l’imagination défendue par Descartes, puis tente de l’utiliser pour réfléchir à la nature et aux limites des images présentes sur les divers types d’écrans qui prolifèrent dans le monde contemporain.
    Le texte est en vente, sous forme de petit livre ou de fichier électronique, sur le site des éditions “M-Editer” (...)

  • Antoine Arnauld, Des vraies et des fausses idées

    Denis Moreau
    Publié en 1683 comme un « préambule » à la réfutation du Traité de la nature et de la grâce de Nicolas Malebranche, l’ouvrage Vraies et fausses idées d’Antoine Arnauld (1612-1694) a connu un étonnant destin. Cette défense très argumentée de la conception cartésienne des idées est peu à peu devenue un texte incontournable dans les débats de philosophie de la connaissance, cité et commenté aussi bien par les auteurs classiques que dans les débats anglo-saxons contemporains. Ce volume en propose la première (...)

  • Textes établis, présentés et annotés par Ferdinand Alquié. Édition corrigée.

    Descartes - Œuvres philosophiques

    Préface de Denis Moreau.

    Denis Moreau
    Le tome I des Œuvres Philosophiques de Descartes par F. Alquié (édition revue) rassemble les premiers écrits de Descartes : les Règles pour la direction de l’esprit, Le Monde, Le Traité de l’homme, Le Discours de la méthode, les Essais, le Traité de la mécanique et des lettres qui vont de 1629 à 1637.
    Le tome II des Œuvres Philosophiques de Descartes par F. Alquié (édition revue) rassemble les Méditations en latin, les Méditations, les Objections et les réponses, la seconde édition des (...)

  • Les voies du salut. Un essai philosophique

    Denis Moreau
    Le salut est-il, aujourd’hui, une notion périmée ? L’enquête menée ici tend à prouver qu’il est loin d’avoir perdu toute actualité. Le mot est bien présent dans le langage quotidien, et dans des usages parfois surprenants. Et le thème lui-même, à y chercher de près, n’est pas absent des grandes philosophies de la modernité. Qu’est-ce que le salut ? De quoi aurions-nous à être « sauvés » ? Comment cet éventuel salut s’opère-t-il ? Et que faire alors de nos interrogations sur la mort, sur les fautes, sur la foi (...)

  • Descartes, Principes de la philosophie

    traduction nouvelle par D. Moreau, Introduction et notes par X. Kieft

    Denis Moreau
    Unique exposé d’ensemble de sa philosophie rédigé par Descartes, les Principes de la philosophie ont été publiés en latin en 1644, puis traduits en français par l’abbé Claude Picot en 1647. Pour diverses raisons, cette traduction est souvent éloignée de l’original latin.
    Ce volume présente non seulement le texte latin et la traduction de Picot, mais aussi, pour la première fois depuis 1647, une nouvelle traduction, aussi fidèle à l’original que possible, d’une bonne part des Principes : la partie I (...)

  • Foi en Dieu et raison. Théodicées.

    Deux essais de philosophie de la religion

    Denis Moreau
    Cet ouvrage présente une version remaniée et augmentée de deux conférences de philosophie populaire portant sur des sujets de philosophie de la religion. Un Avant-propos explique à qui le désirerait ce qu’il faut entendre par là. L’ensemble est conçu pour être accessible à un public plus large que celui des seuls professionnels de la philosophie. Il tente d’exposer et d’illustrer l’utilité d’une démarche philosophique et rationnelle quand on parle de Dieu ou de la religion.
    Résumé :
    Fidéiste ! (...)

1 | 2 | 3 | 4


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons