• IFAC

Centre Atlantique de Philosophie

Les dernières publications du CAPHI
  • Livre Clonage humain et réflexion éthique

    Editions M-Editer

    Guillaume Durand
    Le clonage humain, qui consisterait à créer un individu génétiquement identique à un individu déjà né, serait-il un mal absolu ? Les arguments en faveur du clonage ou contre ce dernier usent de raisons très inégales du point de vue de leur force et de leur légitimité. Mais les « clonophiles » comme les « clonophobes » partagent une même illusion : la croyance en la toute-puissance de la génétique. La loi française, interdisant toute forme de clonage, ne participerait-elle pas elle aussi à cette fantasmagorie (...)

  • European Journal of Pragmatism and American Philosophy

    Symposium sur Pierre Steiner, Désaturer l’esprit, Usages du pragmatisme

    XII-1, 2020 (avec M. Bella)

    Angélique Thébert
    Introduction et co-direction du symposium sur le livre de Pierre Steiner, Désaturer l’esprit. Usages du pragmatisme, 2019, Paris, Questions Théoriques. Avec des contributions de Marta Carava, Jean-Marie Chevalier, Roberta Dreon et Pierre Steiner.
    Ce premier symposium en langue française inaugure une nouvelle série de symposiums qui viendront enrichir la section multilingue de l’European Journal of Pragmatism and American Philosophy. Cette série vise à contribuer à la discussion des publications (...)

  • International Journal for the Study of Skepticism

    Common Sense, Scepticism and Deep Epistemic Disagreements

    vol. 10 (2), p. 129-155

    Angélique Thébert
    Considering the persisting disagreement between the common sense philosophers and the sceptics, it seems that they are faced with a deep epistemic disagreement. Taking stock from Wittgenstein’s On Certainty, one generally thinks that deep epistemic disagreements cannot be rationally resolved. Hinge epistemology, inherited from Wittgenstein, is also considered as an illuminating detour to understand common sense epistemology. But is there really a deep epistemic disagreement between the (...)

  • Préface de Marco Panza

    Préface à l’ouvrage « Ce que peuvent les sciences »

    Vincent Jullien
    Cette préface, dit Marco Panza, "exprimera certes une opinion critique, mais fondée sur la conviction que le livre apporte une contribution d’envergure à la philosophie des sciences et mérite d’être médité, car tout ce qui y est dit est soit instructif, soit éclairant et souvent les deux. Tant mieux si l’éclairage offre parfois des vues que je ne saurais partager. D’autres, j’en suis sûr, y adhéreront. Je commencerai par rendre explicite une remarque générale. Il ne s’agit pas d’un livre de circonstance, (...)

  • Covid 19, remarques sur un épisode scientifique contemporain.

    Post-face de l’ouvrage « Ce que peuvent les sciences ».

    Vincent Jullien
    Post-face ajoutée en mai 2020 au livre Ce que peuvent les sciences qui est publié en juin 2020 aux Editions matériologiques.
    La pandémie de Covid-19 est un épisode sanitaire, médical, social, politique, économique et aussi scientifique. Il s’agit donc d’un phénomène pluridimensionnel. Je propose ici quelques remarques et réflexions sur ce dernier aspect de la pandémie et seulement sur celui-là. Sans doute est-il possible d’y réfléchir de façon autonome, c’est-à-dire en respectant les distinctions entre (...)

  • Foi et croyances religieuses

    L’attitude propositionnelle de la foi : croire Dieu (que p)

    Philosophie n. 145 (mars 2020), p. 102-120

    Cyrille Michon
    De manière très générale, la foi est une attitude propositionnelle, l’attitude de croire portant sur un contenu propositionnel. Il convient également de faire une place à la croyance ou au croire qui correspond à une adhésion à celui qui parle, au sens où « je vous crois ». Le croire de la foi se rapporte à Dieu ou à celui qui parle pour Dieu, le prophète. La foi c’est alors croire Dieu. Pour proposer une élucidation de cette conception de la foi comme croire Dieu, je commencerai par la mise en place de (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59


Les événements passés du CAPHI
  • vendredi 23 novembre 2018 (18-20h)

    La prison comme porte-voix : Thoreau et la désobéissance civile

    Lieu Unique

    Angélique Thébert
    Dans le cadre des Journées nationales de la prison, qui se déroulent du 19 au 25 novembre 2018, l’Huma-Café ® organise une rencontre-débat. Angélique Thébert y présentera une conférence dans laquelle il sera question du lien à la fois étroit et problématique qui existe entre la désobéissance civile et la peine carcérale.
    La société n’aime pas ceux qui vivent à la marge. Pourtant, elle les sanctionne en les confirmant dans cette mise à l’écart : en les mettant en prison. Henry David Thoreau, poète et philosophe (...)

  • 15 novembre 2018

    Serge Gainsbourg et le cinéma

    Université Paris 4

    Jérôme Rossi
    Depuis « L’eau à la bouche », Serge Gainsbourg n’a cessé de composer pour le cinéma, y compris pour ses propres films en tant que réalisateur. Ce colloque essaie de tracer les lignes de force de la filmographie gainsbourienne en proposant des études de cas couvrant chronologiquement toute sa production. Organisation : Florian Guilloux et Jérôme Rossi

  • Le lundi 5 novembre 2018 à 14h

    Vincent Boyer : Soutenance de thèse

    Salle C 248, Censive

    Bruno Gnassounou , Cyrille Michon , Vincent Boyer
    Vincent Boyer soutiendra sa thèse de doctorat le lundi 5 novembre 2018 à 14h à l’université de Nantes, (salle C 248 Bâtiment Censive)
    Titre de la thèse
    Promesse tenue. Enquête sur le fait d’agir par devoir
    Jury M. Cyrille Michon, Professeur, Université de Nantes (directeur de thèse) M. Bruno Gnassounou, Professeur, Université de Nantes (président) M. Vincent Descombes, Directeur d’études, EHESS (rapporteur) Mme. Eléonore Le Jallé, Professeur, Université de Lille (rapporteur) M. Bruno Ambroise, chargé (...)

  • Colloque International Grenoble 24-26 octobre

    « Intentionnalité et Connaissance pratique »

    Organisation Rémi Clot-Goudard (UGA, PPL), Co-organisé par le Caphi

    Bruno Gnassounou , Cyrille Michon
    On doit à Elizabeth Anscombe (1919-2001), par sa monographie Intention (1958), d’avoir ouvert le champ contemporain de la philosophie de l’action en renouant avec le projet aristotélicien d’une enquête descriptive sur les concepts fondamentaux par lesquels se disent et s’expliquent les actions humaines. Si le rôle précurseur d’Anscombe a très vite été reconnu, on n’a pas toujours évalué à leur juste mesure l’originalité et la profondeur de ses réflexions. Aujourd’hui, les études anscombiennes (...)

1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 94


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons