• IFAC

Centre Atlantique de Philosophie

Les dernières publications du CAPHI
  • Publication

    Jacques Ricot, Penser la fin de vie

    Denis Moreau
    Jacques Ricot, chercheur associé au CAPHI, vient de publier Penser la fin de vie, aux presses de l’Ecole des hautes études en santé publique. Il s’agit d’une version remaniée et actualisée de la thèse soutenue en 2012 sous la direction de Denis Moreau
    Dans le débat sur la fin de vie qui anime la société française, le citoyen est sommé d’avoir un avis bien tranché et de dire si, oui ou non, il est favorable à l’euthanasie. Mais sommes-nous bien « armés » pour penser la fin de vie ? Faisons-nous la différence (...)

  • Sous la direction d’Antoine Grandjean

    Kant et les empirismes

    Paris, Classiques Garnier, 2017

    Antoine Grandjean
    Kant n’a pas seulement été réveillé de son sommeil dogmatique par la lecture d’un philosophe empiriste. L’éveil critique engage un constant débat avec le « problème empirisme », dont les termes travaillent de l’intérieur la philosophie kantienne, en même temps qu’il la convoque à s’établir pour partie sur son terrain.
    Cet ouvrage entend prendre la mesure du rapport aussi riche que complexe que le criticisme entretient avec l’empirisme. Ce faisant, il veut contribuer à requalifier ce dernier, qui, aux yeux de (...)

  • « De la non-malfaisance procréative »

    Revue Bioethica Forum, Vol. 10, N°1, « la bienfaisance procréative »

    Guillaume Durand
    BIOETHICA FORUM Journal Suisse d’éthique Biomédicale
    2017 / Volume 10 / No. 1 La bienfaisance procreative
    Editorial Bernard Baertschi « It is better to beget healthy children » Focus : FORTPFLANZUNG UND WOHLTUN / LA BIENFAISANCE PROCREATIVE / PROCREATIVE BENEFICENCE Guillaume Durand « De la non-malfaisance procréative » Article original Mirriam Tyebally Fang, Nikola Biller-Andorno « Procreative beneficence : do we have a duty to improve our offspring ? » Viewpoint Andrea Büchler, Karène (...)

  • 14 mars 2017

    Qui ne dit mot consent ? Pour une nouvelle loi sur le don d’organes

    La vie des idées

    Guillaume Durand
    « Qui ne dit mot consent ? Pour une nouvelle loi sur le don d’organes »
    Selon la nouvelle loi sur le don d’organes, nous devons avoir explicitement refusé d’être donneur pour que nos organes ne soient pas prélevés à notre mort. Mais peut-on ainsi présumer le consentement ? Quels sont les présupposés philosophiques d’une telle loi ?

  • Mort, où est ta victoire ? Les Voies du salut, II

    Denis Moreau
    « Mort, où est ta victoire ? » s’interrogeait saint Paul dans sa Première lettre aux Corinthiens. Il s’agit donc d’être sauvés, de la mort, de la peur qu’elle nous inspire, de la façon dont elle nous pollue la vie. Mais comment comprendre aujourd’hui cette injonction ? Qu’est-ce que le salut ? De quoi aurions-nous à être « sauvés » ? Comment cet éventuel salut s’opère-t-il ? Et que faire alors de nos interrogations, sur les fautes, sur la foi et sur une libération possible ? Ces questions difficiles et (...)

  • « Qu’est-ce que l’autonomie du patient ? »

    Revue Soin Gérontologie, vol. 21, n°122

    Guillaume Durand
    Que signifie l’autonomie du patient ? Si l’on définit un choix autonome comme un choix objectif et rationnel, la prescription du médecin n’est-elle pas toujours la voie la meilleure ? Mais la raison est-elle universelle ? Et un individu autonome est-il un individu qui agit conformément à sa seule raison ? La sensibilité, les désirs, les valeurs et les croyances ne sont-elles pas aussi essentielles pour penser l’autonomie de la personne ? Nos démocraties contemporaines sont marquées par un pluralisme (...)

1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 59


Les événements passés du CAPHI

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 94


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons